Pourquoi faut-il faire l'état des lieux lors de la location d'un appartement à Vesoul ?

Partager sur :

Pour toute location d’appartement à Vesoul, effectuer correctement l’état des lieux est indispensable pour écarter tout litige concernant le dépôt de garantie. Voici les points essentiels à retenir.

En quoi consiste l’état des lieux ?

L’état des lieux consiste à effectuer une inspection minutieuse de chaque pièce du logement à louer afin d’en constater l’état avant l’installation du locataire et après son occupation des lieux. Cela signifie que deux états des lieux doivent être entrepris, le premier avant l’emménagement du locataire et le second, après qu’il ait déménagé ses affaires. 

Qui doit faire l’état des lieux ?

Que ce soit l’état des lieux d’entrée ou celui de sortie, cette inspection doit être réalisée par les deux parties concernées à savoir le locataire et le bailleur (ou son représentant légal). Ces derniers doivent d’ailleurs apposer leur signature au bas du document établi pour approuver les constats déterminés. 

Quels sont les éléments pris en compte durant l’état des lieux ?

Globalement, c’est l’ensemble du bien à louer qui est inspecté. Parmi les points les plus importants, il y a l’état général du bâti et les équipements fournis avec (système de chauffage, portes et fenêtres…). Il ne faut pas oublier de tester les équipements pour s’assurer de leur bon fonctionnement. Vous pouvez par exemple ouvrir les robinets de la cuisine ou de la douche pour vous assurer qu’il n’y ait pas de fuite et que l’eau est évacuée correctement. Testez également les appareils électriques (radiateur, éclairage, prises de courant…). 

En cas de défauts remarqués durant l’état des lieux, ils doivent être indiqués clairement sur le document même si le bailleur vous promet leur future réparation. Il est possible de prendre des photos pour avoir des preuves appuyant les propos rédigés.

Lors de l’état des lieux de sortie, la même inspection est réalisée pour comparer l’état des lieux avant et après l’occupation par le locataire. En cas de dégradations avérées, les frais de réparation seront déduits du dépôt de garantie.